Six paradoxes de taille dans l’après-vente

 

L’optimisation semble être en opposition avec l’innovation, mais avec la méthode Claire les deux sont fusionnables. Mais comment y parvenir?

 

La méthodologie Claire est basé sur l’idée #LEAN, celle-ci est une philosophie de gestion dans  le domaine des opérations qui vise à maximiser la valeur pour le client avec le moins de gaspillage possible. En éliminant le gaspillage, le coût des opérations est diminué et il y a une plus grande attention à la qualité et à la productivité, de laquelle génèrent en général une amélioration dans les résultats des opérations.

Le principe de la production au plus juste (LEAN) vient du fabricant automobile japonais Toyota, où ils focussent sur une planification de la qualité, l’amélioration et le contrôle. À cause du succès de Toyota, la philosophie a gagné en popularité et en nombre de disciples.

Claire Automotive Support a traduit cette philosophie en une méthodologie pratique et en un outillage approprié pour l’atelier.

La philosophie au plus juste (LEAN) existe depuis 25 ans; une bonne raison pour célébrer, vous dîtes. Et c’est bien le cas, parce qu’il y a et qu’il reste beaucoup de progrès à faire basé sur cette philosophie incorporée dans Claire et sa méthode de  travail. Mais d’un autre côté, il n’y a aucune raison de célébrer, après tant d’années, une partie de la transformation n’a pas abouti. C’est en partie due à la difficulté de compréhension de paradoxes apparents lesquels composent le système de gestion Claire. Six de ces apparentes contradictions sont listés ici.

#1. Allez plus vite en allant plus lentement.

Nous connaissons LEAN de, en plus d’autre chose, pour son court ‘temps de transit’. La vitesse est créée par l’attention donnée aux procédés. Attention ça prend du temps. Ce qui demande, en addition,  à toujours vérifier que chaque véhicule soit contrôlé dans son entièreté en vue de compléter votre travail en une fois pour toutes. Ce faisant nous nous améliorons toujours et gardons une vue d’ensemble, ce qui permet une amélioration de la qualité et les réparations récurrentes superflues sont éliminées. Mais aussi grâce à une préparation optimale du bon de réparation dans laquelle nous investirons préalablement tout ce qui est nécessaire pour donner un maximum de valeur au client. Malheureusement, il y a encore des gens qui ont de la misère à investir leur temps et sont pressées à voir le véhicule sortir de l’atelier aussitôt que possible, avec un effet négatif répétitif. Astuce 1: plus vite n’est pas la meilleure façon, mais la meilleure façon est toujours la plus rapide au final!

 

#2. Faites ce que nous avons toujours fait vs. s’améliorer en permanence

Une pierre angulaire de la façon Toyota est “l’amélioration en permanence”, pendant que LEAN assume aussi de la stabilité.  Le point est que nous sommes tous très occupé à sans cesse travaillait à résoudre des problèmes que nous n’avons pas le temps de résoudre leurs causes fondamentales. Conséquemment nous devenons seulement directement et indirectement plus occupés, c’est logique. Si nous ne prenons pas le temps de chercher l’origine du problème, s’améliorer en permanence demeure une utopie et nous allons continuer à faire ce que nous avons toujours fait. Tip 2: aucune amélioration n’est possible sans changement au niveau des procédures.

 

 #3 Standardisation vs créativité

Malheureusement, la standardisation est souvent perçue comme  un tueur de créativité. C’est pourquoi il est nécessaire d’avoir des limites clairement identifié enfin de créer de l’espace pour de la liberté et de la perspective. À même Claire nous travaillons avec des méthodes régulières et fixes de travail. Celles-ci on était améliorés à partir d’années d’observations et de mesure de procédé. Une norme ne doit pas être coulée dans le béton, parce que cela empêche le progrès. À ce propos,  Claire opère comme une bande convoyeuse. Vous devez apprendre en premier les bases et seulement quand vous avez un total contrôle et que le produit finale est toujours parfait, est-ce qu’il y a de la liberté d’ajouter de la créativité sans faire les bases. Souvent nous n’avons pas la patience d’apprendre l’essentiel, nous préférons de faire à notre tête ou de marcher en marge de la bande convoyeuse, oubliant des choses à droite et à gauche de la ligne de montage. Tip 3: Claire identifie tout ce qui ne va pas dans le procédé.

 

#4. Respectueuse et exigeante

La méthodologie de travail de Claire est exigeante. L’objectif est de réduire par 30% les ressources dilapider? Toujours résoudre les problèmes en une seule fois? 35 € de plus de rotation de passage en atelier? D’achever 1700 heures facturables par mécanicien chaque année? L’objectif louable est de n’être pas contraignant, mais parce qu’un objectif avec une grande mais réaliste mission nécessite une approche holistique au problème. Pour s’améliorer continuellement, c’est bon de se donner des objectifs ambitieux. Mais plus importants encore c’est de les atteindre avec “le respect des autres”, le second pilier de la méthode Toyota. Le défi est conséquemment de ne pas abandonner en chemin mais de travailler en concertation avec les autres et avec le support nécessaire. Sinon, la méthodologie au plus juste immédiatement aura une connotation négative. Et ce n’est pas ce qui est voulu. Tip 4: Claire est un travail d’équipe.

 

#5. Travailler dur par rapport à travailler intelligemment

Quand nous sommes trop occupés nous avons tendance à travailler plus dur, avec comme résultat qu’il y a encore plus de choses qui tournent mal et qui du fait nous poussent à travailler encore plus dure et… La méthode Claire a été développé pour travailler plus intelligemment . Quand on élimine les dérangements quotidiens de notre processus de travail et nous complétons le travail en une fois, quand nous évitons les activités qui n’apportent rien tel que de se déplacer, d’attendre ou de faire des erreurs. Dès lors nous ajoutons plus de valeur à la clientèle dans une courte période de temps et seulement pour celle disposée à vous rémunérer pour votre travail. Tip 5: Valeur = Avantage – Coût!

 

#6.  Qu’est-ce que veut le client: de la qualité ou du bon marché

Dans la vie de tous les jours, nous avons tendance à nous fier à notre compréhension pour être à l’écoute des besoins des autres.  Cependant, dans la méthode au plus juste (LEAN), “la voix du client” s’impose. Il est donc à nous de fournir une vision totale de l’état du véhicule avec les coûts de réparation y étant associé permettant ainsi au  client de déterminer avec l’aide du conseiller du service après-vente ce que nous allons faire ou pas. Tip 6: pensez avec le client et non pour le client.

 

SVP notez aucune amélioration n’arrive tout seul!

Le procédé Claire change votre façon de penser, la culture de vos employés, la qualité de votre organisation, la satisfaction de vos clients et la profitabilité de votre organisation. Mais ça n’arrivera pas tout seul! C’est la raison pour laquelle nous sommes heureux d’être à votre service.